Amazon DV, ça chauffe la VOD

Amazon
Ça bouge de partout, c’est la course, les acteurs majeurs se positionnent.
On nous annonce le service de VOD d’Amazon pour mi-août. Il sera basé à la fois sur un système d’abonnement et un système « à la carte ». J’imagine qu’il s’appuie sur leur excellente infrastructure S3.

Que nous réserve Apple ? La conférence développeurs est dans quelques jours.

Source : Amazon Readies Launch of Ad-Free Video Download Service

Skype Mac Vidéo, enfin!

Skype Mac

Bon, OK, ce titre détonne un peu avec mon précédent article « Skype : pas très propre le code » 🙂

Mais j’avoue utiliser un peu Skype, comme ICQ, Yahoo Messenger, Microsoft Messenger, Jabber, en plus d’iChat (qui utilise le réseau AIM (AOL Instant Messenger)), en attendant la grande interopérabilité qu’on souhaite depuis 10 ans déjà.

Il faut donc charger la 1.5.0.47 Video Preview chez Skype.
Mais c’est une BETA. Ca plantouille pas mal et la vidéo prend quasi 100% des ressources processeur.
Elle a le mérite d’exister, et de laisser espérer une version finale stable.
Ce sera enfin un outil permettant la vidéoconférence entre Mac et PC sans avoir besoin d’être un bidouilleur de génie ou le roi des firewalls et autres règles NAT…. grand public…

Skype : pas très propre le code

Skype
J’étais passé à côté, mais je viens de tomber dessus.
Deux ingénieurs d’EADS ont décortiqué, désassemblé, fait du reverse engineering, pour comprendre ce qu’il se passe dans les entrailles du logiciel Skype, qui, je le rappelle, est une technologie propriétaire et ne reposant pas sur des standards.

Je n’ai pas le temps d’expliquer, d’autres le prendront ou l’ont déjà pris. Mais ce n’est pas très beau tout ça, pas propre, et pas vraiment dans l’esprit des développements aujourd’hui. Si vous lisez l’anglais, même sans connaître quoi que ce soit à la programmation, la lecture est intéressante.

L’étude de Philippe BIONDI et Fabrice DESCLAUX « Silver Needle in the Skype« .

Economie libérale, mondialisation et Fondations

Google.org

Hier dans mon post « Quel avenir pour les gouvernements ? » j’écrivais ça :

Alors quand je vois la Bill & Melinda Gates Foundation qui est dotée à l’origine de 30 milliards de dollars, quand le vois Warren Buffet (le 2e homme le plus riche du monde) faire à cette même fondation don de plus de 37 milliards de dollars, je me dis que le Monde avance dans la bonne direction.

Aujourd’hui je voudrais ajouter à la liste la Google Foundation, désormais dirigée par Larry Brilliant, un homme au parcours atypique (lire l’excellente interview sur Wired.com). Google.org est doté de 1% des actions Google, soit 3 millions d’actions, soit 1,1 milliard de dollars. Sa dotation annuelle est de 1% des profits annuels de Google, et de 1% des salariés… soit 60 à 70 brillants salariés, chaque année, entièrement dévoués à résoudre des problèmes humanitaires majeurs. Et Larry Brilliant d’ajouter : « L’actif le plus précieux n’est pas l’argent, c’est les gens » (« The most important asset isn’t money, it’s people.« ).

Bon esprit la nouvelle économie non ?
Connaissez-vous d’autres exemples allant dans ce sens ? Je recense. Merci 🙂

Comment tu te prépares à être un VC ?

The VC Way

En lisant le post « Comment tu te prepares a etre un VC ? » de Jeff Clavier j’ai encore senti mon coeur s’emballer.En fait, VC, c’est le métier dont je rêve depuis presque aussi longtemps que ma première boite. J’ai un peu joué le (mini) business angel il y a quelques années, et je coache régulièrement depuis 5 ou 6 ans. Mais je garde depuis des années, dans un petit coin de ma tête, cet objectif d’être VC un jour. VC quand j’aurai atteint suffisamment d’expérience, que j’aurai observé un peu plus leur fonctionnement, que j’aurais le sentiment de m’être accompli, et alors aider les autres à s’accomplir, renvoyer l’ascenseur.

45 c’est l’âge qui semble d’usage. J’en ai 38. Ca me laisse 7 ans, soit encore un, ou deux, cycles créatifs… 🙂 + un MBA a Stanford ? J’adore le campus, la bibliothèque… 🙂

P.-S. : Le blog anglophone « Software Only » de Jeff Clavier est mis à jour beaucoup plus souvent que sa version française, et est surtout très orienté sur son activité professionnelle.

Quel avenir pour les gouvernements ?

Palais Bourbon

Dans les années 80, on a vu dans quasi tous les pays occidentaux le pouvoir des gouvernements sur l’économie se réduire considérablement. Jusqu’alors, ils avaient un réel contrôle sur l’économie, depuis les années 80 il leur échappe, il appartient au(x) marché(s). L’Euro a d’ailleurs sauvé les États d’un isolement aux conséquences désastreuses, et a apporté des outils de stabilité précieux.

Dans un autre domaine, avec le SIDA les états se sont trouvés impuissants. Chacun a lancé des programmes de recherche, a essayé de lutter contre cette épidémie. Il existe des milliers de laboratoires disséminés un peu partout. Certains travaillent ensemble, mais il n’existe pas de réelle coordination mondiale des travaux de recherche sur le SIDA. Il n’existe pas de mise en commun globale des résultats de chacun. Chacun travaille contre le SIDA, cause commune, mais ils ne travaillent pas ENSEMBLE et en transparence.

Alors quand je vois la Bill & Melinda Gates Foundation qui est dotée à l’origine de 30 milliards de dollars, quand je vois Warren Buffet (le 2e homme le plus riche du monde) faire à cette même fondation don de plus de 37 milliards de dollars, je me dis que le Monde avance dans la bonne direction.

Et quand je lis ça, je suis conforté dans ma vision de l’évolution du Monde :

La Bill & Melinda Gates Foundation, dont le capital a été récemment propulsé par l’énorme don de plus de 37 milliards de dollars de Warren Buffet, vient d’annoncer un plan de financement pour aider la recherche dans la fabrication d’un vaccin contre le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) responsable du SIDA.
Le don total est composé de seize financements cumulant 287 millions de dollars, afin de créer un réseau de laboratoires jouant au maximum la carte de la collaboration. Sur les seize unités de recherche, onze seront dévolues à la recherche proprement dite pour cumuler les efforts des différents groupes de scientifiques. La priorité est donnée aux méthodes innovantes et plus de 165 scientifiques de 19 pays seront au centre de ces recherches. Les cinq donations restantes serviront à la mise en place de structures dont trois réseaux de laboratoires qui mesureront la réponse du système immunitaire aux essais de vaccins.

Je me dis que ça aussi c’est la mondialisation, et tout prend plus de sens. Plutôt que de disposer d’unités de recherche dans tous les domaines dans un peu tous les pays, gérées localement, sans réelle grande collaboration internationale, et se considérant souvent concurrentes, j’aime l’idée d’un financement international, d’une coordination globale, d’un partage poussé des connaissances, par le désenclavement national et la chute des ego au profit d’une lutte commune, globale.

Je crois sincèrement que la mondialisation est une chance pour tous, disons pour qui ne s’enferme pas sur lui-même. Je crois qu’elle se régule avec intelligence, et que de nouvelles formes d’organisation internationale se mettent en place.
Pour finir, en France, depuis 20 ans également, on voit le pouvoir du gouvernement reculer face aux mouvements sociaux, au « pouvoir de la rue ». Et si finalement les gouvernements se concentraient sur le pays, les citoyens, le social, donc sur le développement d’une économie forte, l’avenir de la société, l’éducation de tous, l’anticipation des mutations industrielles, la recherche, l’incitation à créer plutôt que la déresponsabilisation, le tout avec une conscience aiguë du Monde et de ses évolutions ?

P.-S. : Je n’aime pas ce qui finit par une question… ça tombe bien, ce n’en était pas une.

P.-S. 2 : Sans rapport direct avec le sujet, mais en adéquation avec le titre de ce post, je conseille à tous la lecture du blog « Aux innocents les mains vides » de J-David CHAMBOREDON. C’est intelligent, bien écrit, et surtout on sent qu’il travaille bien son sujet avant de s’exprimer. Food for Mind.

Les cloches de l’église

Eglise de Longnes (78)

Ce matin un ami me pop sur iChat, invitation à une conversion audio…
Et là, le son des cloches de l’église du village à l’autre bout de la France…
La madeleine de Proust, que du bonheur, que du bonheur.
Merci Martial 🙂

Business Plan Archive

Business Plan

Voilà un site bien précieux pour tout entrepreneur travaillant à son Business Plan…

Business Plan Archive, en partenariat avec la Librairie du Congrès (Library of Congress) et la bibliothèque de l’Université du Maryland, a pour vocation d’archiver les business plans et autres documents afférents à l’époque « Dot Com » (ou Bulle 1.0 :))

C’est donc là une source précieuse d’information, tant pour le meilleur que pour le pire.

EPIC 2015

Pour rebondir sur mon vieil article « EPIC 2014, EPIC 2015, l’avenir des médias ?« , voici la vidéo sur YouTube : EPIC 2015 English
Cette version vidéo s’avère bien plus accessible que la version Flash qui est souvent indisponible.

Aujourd’hui, juillet 2006, cette animation prospective a déjà pris un coup de vieux tant les choses évoluent vite. C’est l’occasion de saluer les brillants entrepreneurs et innovateurs qui croient en leurs visions, et savent se projeter dans l’avenir et faire avancer le monde.

C’était au départ une animation flash de 8 minutes réalisée par Robin Sloan et Matt Thompson pour présenter ce que pourraient être les grandes étapes de l’évolution des médias jusqu’en 2014. Robin Sloan et Matt Thompson ont mis à jour leur vision du futur intégrant les événements de l’année 2005. Voici donc EPIC 2015 et le iPod y fait son entrée… 🙂

Chaque semaine qui passe, avec les annonces Google et les rumeurs relayées par les Blogs, ne fait que donner encore plus de sens à ce clip de 8 minutes qui laisse songeur.

Version originale en Flash si cette version vidéo refuse de s’afficher. (Et l’image est bien plus clean).

La naissance du Macintosh

Mac 128

En surfant, je suis tombé sur un très bon article de Philippe Gloagen intitulé « La naissance du Macintosh« . Je vous invite donc à le lire.

J’ai vécu ces années-là de près et j’en garde un souvenir ému. Mon parcours n’aurait certainement pas été le même sans ma rencontre avec Lisa puis le Macintosh 128. J’ai eu la chance d’avoir un accès illimité à ces machines dès leur sortie. Il n’y a pas de mots pour faire comprendre, aujourd’hui, ce que fut le choc de leur découverte, la philosophie qui était à l’origine de leur création et qui baignait les heureux premiers utilisateurs, le profond sentiment que ceci changerait le monde. Pour info, le premier Macintosh, en 1984, disposait déjà d’une connexion pour créer un réseau local et partager des imprimantes : le port LocalTalk.

Un peu plus tard, la sortie de la LaserWriter, en 1985, fut un événement. C’était l’une des premières imprimantes à utiliser le langage PostScript, d’une toute jeune société nommée Adobe. Le couple Macintosh + LaserWriter créa la PAO et aida PostScript à s’imposer comme LE langage de description de pages et gagner l’univers de la publication, puis de l’imprimerie.

Apple Knowledge Navigator

Pour rebondir sur mon vieil article « Knowledge Navigator« , voici la vidéo sur YouTube : Knowledge Navigator

Issu des laboratoires d’Apple, le Knowledge Navigator est un concept dont on a entendu parler dès 1987, mais dont les travaux sont bien antérieurs. Ce dialogue entre l’homme et la machine, presque intime, voire dérangeant, n’est pas pour aujourd’hui, mais le reste y est, ou presque.

Article WikiPedia : Knowledge Navigator
Très bon article de Jon Udell : Apple’s Knowledge Navigator revisited

Everquest

Everquest

En lisant chez Jacques Froissant l’article “Comment améliorer vos qualités de leader grâce à World of Warcarft ?”, j’ai réalisé que j’avais omis de parler de mon passé de “hard core gamer”. Je viens donc d’ajouter une page “Everquest” à ce blog. 🙂

Christie’s, tradition et NTIC

Christie's

Christie’s a été fondée en 1766 par James Christie.
Ce haut lieu des ventes aux enchères ouvre aujourd’hui ses portes aux nouvelles technologies avec Christie’s Live.
Voilà une très belle manière de faire évoluer une entreprise ancrée dans la tradition. Ils ont attendu le bon moment, la généralisation du broadband, la maturité des outils. Les acheteurs pouvaient depuis longtemps opérer par téléphone, aujourd’hui ils ont le PC avec vidéo live. Je pense qu’ils ont dans les cartons une version pour téléphones mobiles 3G.
La vidéo de démonstration montre très bien tout l’intérêt de la chose et la parfaite intégration dans l’existant.

Efficace le « Blog Emploi Challenge 2006 »

Moins de 24h après avoir inscrit mon blog au concours Blog Emploi Challenge 2006 j’ai déjà reçu une première proposition!!
Très efficace toute cette équipe, très 🙂

La vidéo sur petit écran ne fait pas recette

featurestop20051013

Je pressentais ça il y a quelques mois dans mon post « iPod Video« , à l’époque des rumeurs sur un éventuel « iPod Video », avant la sortie du nouvel iPod « qui intègre la vidéo » (je cite). Et c’est bien là toute l’intelligence de Steve Jobs. Il ne croit pas, ou peu, aux baladeurs vidéo, au moins à court et moyen terme, et laisse Archos et l’Asie du sud-est multiplier les produits du genre.
Un baladeur vidéo intéresse peu de monde, à part les geeks, qui certes sont des trend users, mais le marché n’est pas là.
Le iPod n’est effectivement pas un baladeur vidéo, pas un « iPod Vidéo », c’est un iPod tout court, c’est d’ailleurs LE iPod, puisqu’il a remplacé les iPod précédents (sans vidéo).
Le iPod intègre donc la vidéo, ce qui est un réel confort, mais n’est pas un iPod Vidéo. Tout cela est très subtil, mais correspond à la réalité de l’usage fait pas les consommateurs.

Pour illustrer : extraits de la page iPod du site Apple :

La révolution se poursuit sous vos yeux. Au départ, il lisait des musiques. Puis des photos. Puis les podcasts. iPod intègre désormais la vidéo pour modifier radicalement la façon dont vous profitez de vos musiques, vos photos et vos vidéos.

Encore mieux : Le meilleur lecteur de musique au monde remonte sur scène pour vous donner encore plus. En modèles 30 Go et 60 Go(1) pouvant contenir jusqu’à 15 000 chansons(2) avec jaquettes d’albums en couleur, le nouvel iPod fait vraiment honneur à votre musique. OK, vous connaissez la chanson. Seulement maintenant, vous pouvez aussi la regarder. Grâce à la prise en charge des formats vidéo MPEG-4 et H.264 et à un écran couleur de 2,5 pouces, le nouvel iPod vous permet de visionner jusqu’à 150 heures de vidéo(4). Au fait, n’oubliez pas vos photos. Le nouvel iPod peut en stocker jusqu’à 25 000(3).

Post inspiré par la lecture de : La vidéo sur petit écran ne fait pas recette – Lionel – 04:42:21, sur MacBidouille

Knowledge Networks a réalisé une étude visant à connaître la demande en vidéo sur les téléphones mobile et iPod. Le résultat prouve que la pénétration est loin d’être importante.
– Seuls 50% des personnes ayant souscrit à un abonnement vidéo sur leur téléphone mobile utilisent effectivement ce service pourtant payant.
– Selon la même étude, 30% des personnes ayant un iPod « video » en utilisent cette fonction.
Si le résultat peut décevoir les vendeurs de matériel et fournisseurs de contenu, il n’est pas réellement surprenant tant il est inconfortable de regarder une longue vidéo dans un écran de taille réduite.
Sony en a d’ailleurs fait les frais avec sa PSP à l’écran pourtant incomparablement plus confortable que celui d’un iPod. Cela n’a pas empêché de voir le marché des UMD vidéo se tasser très vite à un niveau très bas.
Nous serions curieux de savoir si les opérateurs 3G français proposant de voir en direct (ou presque) les buts de la coupe du monde ont rencontré un grand succès…

Cette étude, « How People Use Mobile Video » de Knowledge Networks est plutôt intéressante. Voici le communiqué de presse instructif : « Study Finds Mobile Video More Hype Than Reality – For Now« .

Study Finds Mobile Video More HypeThan Reality – For Now
by Joe Mandese, Editor, MediaPost
Much of the buzz surrounding rapid consumer adoption of new portable video platforms such as video cell phones, iPods, PSPs and Slingboxes, appears to be more a function of industry hype than reality. That’s the conclusion of a major new study about how people are using mobile video devices, which while popular among the media, still have low penetration and relatively low usage levels among consumers. Findings of the study, « How People Use Mobile Video, » conducted by Knowledge Networks, authors of the ongoing « Home Technology Monitor, » will be released today, but a first-look provided to MediaDailyNews reveals that half of all people who subscribe to video-enabled cell phones – by far the most deployed of the new mobile video technologies – never use those devices for viewing video.
As for video iPods, the device that seems to have galvanized the media industry and Madison Avenue around the notion of a portable video marketplace, 30 percent of that device’s owners never use it for viewing video.
« There are a lot of echoes of the whole DVR thing in 2000, when everyone in the industry was running around thinking, ‘It’s the end of the world,’ but the reality was that very few people had them and were using them, » says David Tice, vice president-client service at Knowledge Networks/SRI and director of The Home Technology Monitor.
In fact, Tice notes that a far more pervasive use of mobile video, including downloads from iTunes, YouTube and other popular video sites, is not on handheld devices, but on personal computers.
« The way most people are getting access to mobile video is through a laptop and not through a video cell phone or a video iPod, » he says, noting that the report should help influence how various stakeholders – media and technology companies, advertisers and agencies – develop strategies for the new technologies.
© 2006 MediaPost Communications, Inc.

Blog Emploi Challenge 2006

Je viens de découvrir le Blog Emploi Challenge 2006 et trouve l’idée particulièrement bonne.

Alors, ayant terminé une mission, n’ayant rien dans le pipe (pause vacances), je me suis inscrit… 🙂

Hello world!

Bienvenue sur mon site.

Les posts précédents sont un import de mon vieux blog expérimental qui n’avait pas vraiment vocation à être lu, et encore moins à être intéressant… :o)