Après « entreprenaute », c’est au tour de « web réputation » !!

On vit une époque formidable… après l’affaire « entreprenaute », c’est au tour de « web réputation » de faire l’objet d’un dépôt à l’INPI permettant à son « propriétaire » d’emmerder le monde! (pardon, mais ça me saoule)

C’est à lire chez l’ami Jacques Froissant : « Votre Web Réputation d’Entreprenaute est en jeu !« 

De mon coté, je reçois un mail (moins violent qu’un AR mais même esprit que pour entreprenaute) disant ceci : « Dans votre article et vos titres vous utilisez le terme « web réputation « . Vous devez savoir que Monsieur X… est titulaire de la marque française « Web Reputation », déposée auprès de l’INPI. Nous ne demandons naturellement pas la suppression de cette mention ; en contrepartie, nous souhaitons qu’un simple lien sur les mots « web reputation » soit codé en direction du site x… » Je ne nommerais pas le site en question, mais c’est celui d’une société spécialisée dans la défense de la réputation (marque ou individu) sur internet !

Où allons nous à ce rythme ??

Je pense que le gars derrière ça n’a rien compris à la notion de « web réputation« , mais il risque fort de le comprendre vite.

« Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. » – Les Tontons Flingueurs, Michel Audiard
(Savourez donc le remix chez Pem un des Tontons du web français)

Deux coups de gueule en 24h ça fait beaucoup là…

  • C’est du grand n’importe quoi ma parole. Allez, hop, relayé dans mon Tumblr.

  • Des noms ! Histoire de les google bomber sur Web reputation de con

  • > Leafar
    J’ignore les noms exacts, mais ils mériteraient d’être connus, sans verser dans la diffamation. Ca contribuerait à endiguer ce genre d’abus et aider l’écosystème a penser positif et élever le « niveau d’énergie »…

    « niveau d’énergie « , ça me fait penser au « Merci Yossi ! » de Thomas Lot :
    http://tics-et-tips.blogspot.com/2008/02/merci-yossi.html

  • merci pour ce billet Louis, rdv au prochain open coffee.

  • >mrboo
    Avec plaisir! Lutons contre la connerie et contribuons à un nouvel écosystème vertueux… 🙂

  • Pour web reputation il suffit de chercher sur Google, tu trouveras très vite de qui il s’agit.

  • http://www.web-reputation.com/

    Communiqué du 21/12/2007
    Hington Klarsey annonce le dépôt de la marque Web-réputation. « Il était naturel de déposer la marque puisque nous exploitions régulièrement ce terme lors de nos présentations de solutions aux cabinets d’avocats et experts. » E. Shent, Conseiller auprès de la société de protection de réputation numérique.

    Magnifique…!

  • @mrboo Tu veux dire l’Open Entreprenautes Coffee ? 😉

  • @lVp C’est bien eux.

  • > Jacques
    L’Open Entreprenautes Coffee qui en moins d’un an s’est fait une vrai belle web réputation

  • Louis… t’es un roi.
    Cette replique est géniale.
    Vive l’insurection.

  • > Leafar
    Merci 🙂
    Non mais sérieusement, c’est à nous, nouvelle génération, digital trentenaires et quadragénaires, d’envoyer aux oubliettes tous ces comportements d’une autre époque et engager rapidement un nouveau modèle d’écosystème positif.

  • Xter

    Je suis étonné qu’entreprenaute puisse être une marque protégée. En effet, lors d’un dépôt de marque, les professionnels cherchent si le (ou les) mot(s) qui compose(nt) cette marque figure(nt) dans un dictionnaire. S’il est mentionné dans le Littré, le Grand Robert ou le dictionnaire de l’Académie, un « dépôt » à l’INPI équivaut à arroser le sable. La présence dans d’autres dictionnaires (Larousse, Petit Robert, etc.) sape considérablement les chances que la protection soit effective.

    Lorsqu’une marque se rapproche d’un mot courant ou d’un nom propre, il est « fortement » recommandé de l’associer à un logo, pour qu’elle dispose d’une « signature » qui lui est propre. C’est pourquoi je ne pense pas qu’entreprenaute puisse être protégé. De plus, il faudrait savoir si cette « protection » couvre l’ensemble des domaines d’activités. Protéger une marque dans l’informatique ne veut pas dire qu’elle le soit dans l’immobilier ou la finance.

    « Web reputation » est un peu différent et je ne pense pas que la boîte ait eu le culot de déposer « réputation internet » ou « réputation numérique ». D’ailleurs est-ce « web reputation » ou « web réputation » qui est protégé ? Quoi qu’il en soit, répudions « web reputation »…

  • Pem

    Merci @ toi Louis pour le clin d’oeil, même si j’aurais mieux aimé ne pas avoir à m’associer à ce coup de gueule !

    Je crois vraiment qu’il y des bourre-pifs qui se perdent en ce moment sur le web…

    N’est pas entreprenaute avec bonne web réputation qui veut ! Prenons garde, un bozo peut en cacher un autre…

  • > Xter
    Oui, on a besoin d’avancer dans un nouvel état d’esprit en France.

    > Pem
    You’r welcome cher Pem 🙂