Les Clés du Succès : Silicon Valley et voyage d’études en économie numérique

Toujours peu de temps pour blogger, mais petite promo rapide pour la bande des 8 copains, fidèles de l’OpenCoffee Club Paris, et leur GeekTripSF.

Special Congratulations :

Nous devrions tous avoir fait au moins un GeekTripSF !!!!

Ca se passe chez PPC, là : Silicon Valley : voyage d’études en économie numérique

Une nouvelle ère du « mythe du garage », une ère de tous les possibles !!

HT Grage.jpg Apple Garage.jpg

HP (Hewlet Packard), puis Apple, sont les deux « mythes du garage » les plus connus.

Du grand public, le garage d’HP est peut-être un peu moins connu, avec l’image idéalisée des deux Steve créant Apple dans le garage des parents de Jobs.

Mais le garage historique reste bien celui de Bill Hewlett et Dave Packard où est né HP, que beaucoup considèrent aussi comme le lieu de naissance de la Silicon Valley.

Aujourd’hui une nouvelle ère du garage est née. Comme les précédentes, elle est née de l’évolution des technologies, de ces évolutions qui ouvrent sur une page blanche, une page qui ne coûte rien et sur laquelle on peut tout écrire et tout dessiner.

Cette nouvelle ère du garage prend racine dans le Web, le Web 2008, celui des outils et langages Open Source, celui de la chute des coûts d’hébergement, de bande passante, de processing, mais, élément essentiel, elle prend racine dans la dématérialisation complète de la chaîne technique et la scalability (extensibilité??) accessible à tous.

Quand on a 10 ans, on ne peut pas payer l’hébergement de serveurs Web, de bases de données, les licences logicielles Microsoft, Oracle et autres. À dix ans on a juste 10 doigts, 10 balles par mois, et 10 heures de libres par jour.

Google, avec Google App Engine vient de poser l’une des dernières briques requises à l’émergence de cette nouvelle ère du garage.

Désormais, à 10 ans, avec 10 doigts, 10 balles par mois, et 10 heures de libres par jour, on peut tout inventer, on peut venir chatouiller les grands, on peut construire les usages de demain que les grands sont bien souvent incapables d’imaginer.

Les usages de demain, seront construits par des mômes qui aujourd’hui ont 10 ans et qui auront déjà tracé leur trajectoire dans bien moins de 10 ans.

Cette ère du garage prend également forme sur mobile, et plus spécifiquement sur iPhone. John Carmack, fondateur d’ID Software (Wolfenstein 3D, Doom, Quake etc.) s’exprimant sur la plate-forme iPhone a dit « un simple duo, formé d’un bon développeur et d’un bon graphiste, peut se faire deux millions de dollars grâce à une idée inédite« . Et il sait de quoi il parle John Carmack, dont ID Software fut fondé par une poignée de jeunes gars et fit fortune en vendant ses titres en shareware loin du modèle « retail » en vigueur.

Oui, nous y voilà à nouveau, 20 et 30 ans après, une nouvelle ère du garage est née, touchant l’univers du Web et aussi celui du Mobile (iPhone en tête, Google Androîd a suivre).

Mon parcours d’entrepreneur est né là, il y a 30 ans, quand à 10 ans on réalise qu’on est libre, LIBRE, qu’on peut seul ou avec un copain ou deux développer quelque chose en quelques jours ou semaines, à un coût nul, qui représente une vraie valeur pour les autres, que ce soit un jeu, ou un logiciel de compta que le revendeur Apple du coin commercialisera auprès de ses clients en ayant fait rédiger la documentation par sa fille aînée.

Nous allons (re)vivre une époque formidable.

Jeunes gens debout! Croyez en vous, n’écoutez pas vos aînés sclérosés, libérez vos rêves, autorisez-vous à créer, partagez, soyez tenaces, réinventez tout, c’est votre tour, et vous pouvez compter sur nous, entrepreneurs que nous fument et sommes pour vous renvoyer l’ascenseur.

A vous!

Lancement de la Fondation Open Web

Open Web Logo.png

Je n’ai absolument plus le temps de bloguer, totalement absorbé par le décollage de Fair Play Interactive. Alors rapidement, je pointe juste une info importante : le lancement de la Fondation Open Web, dans la lignée de Data Portabilty & Co. Des étapes fondatrices d’un internet ouvert, riche et intelligent.

Source : TechCrunch – Open Web Foundation Officially Launches

Mise à jour 26/07/2008 :
Chris Messina explique le pourquoi d’une nouvelle fondation : The Open Web Foundation

Esther Dyson, une femme brillante et passionnante

Esther Dyson.jpeg

Il est des rencontres qui nous grandissent.

Interview d’Esther Dyson, une femme brillante, aux activités multiples dont celle d’investisseur (Meetup, BrightMail vendu à Symantec, Orbitz vendu à Cendant, Medstory vendu a Microsoft, Technorati, BlogAds, Plazers, etc. la liste est très longue).

Une femme qui désormais s’intéresse plus aux enjeux de la connaissance du génome et ses implications en terme de santé publique, aux voyages dans l’espace, mais aussi à l’influence des technologies sur la société, qui s’intéresse à l’avenir des peuples et siège activement dans plusieurs associations comme l’Eurasia Foundation, la Long Now Foundation, le Santa Fe Institute et la Sunlight Foundation.

Je vous conseille quand vous avez 45 minutes de vous poser au calme et d’écouter cette excellente interview. Elle y aborde plusieurs sujets avec une clairvoyance rare.

Son interview commence à la 15e minute et se découpe en deux grandes parties :

Le génome et ses implications futures
15:00 Puting the genome up on the web

Facebook, Google, Microsoft, Yahoo, les réseaux sociaux, technologie et pays en voie de développement
27:53 Facebook, Google

32:20 Yahoo / Facebook, Yahoo missing being Facebook. Terriblement d’actualité…

34:10 Google biggest issue : personnalisation

42:40 Convergence “all have been said”, et son intérêt pour les pays émergents “what’s more interesting to me is looking outside the US”, l’Afrique

44:20 Téléphone mobile et internet, les pays émergents vont créer les nouveaux/meilleurs usages à venir. L’Inde, la Chine, le challenge de l’éducation, le respect de la science et du savoir

51:30 Sommes-nous proches de l’intelligence artificielle ?

Petite citation au passage :

“The other guys they think that communication is the way to get information, and we think information is a way to faster communication between people”.

Marc Zucherberg – fondateur de FaceBook

Et Esther Dyson aime le Mac 😉

esther_dyson.jpg

Comment Wikio définit-il les Tags des articles ?

Wikio

Quelle surprise de voir mon article sur la fin de l’aventure ThinkSecret « Adios ThinkSecret et ses rumeurs qualifiées, et merci Nick dePlume » se retrouver classé sur Wikio avec les tags « Ahvaz » et « Asie » alors que sur mon blog l’article a pour tags « Apple, Macintosh, rumeurs, ThinkSecret » 🙂

Quelqu’un sait-il quelle méthode Wikio utilise pour assigner les tags ?

Wikipedia: Le libre accès à tout le savoir humain

Un appel vidéo de Jimmy Wales fondateur de Wikipedia:

Thumb-384

Et je réitère : Idée que je défends depuis des années : une participation “obligatoire” à Wikipédia pour les étudiants du supérieur, et dans le cadre de TPs en classe pour les élèves du secondaire

Aux pionniers cachés du web

U.Lik



Pionniers cachés du web, dont certains parfois survolent ce modeste blog, volez donc jusqu’à celui de Raphael “Leafar” Labbé cofondateur de U.[lik].

Raphael est à la recherche des pionniers cachés.

J’aime beaucoup Raphael, j’aime beaucoup U.[lik], il y a encore un peu de boulot dessus, mais il a le doit sur quelque chose de bien plus gros que ce que le prisme de U-Lik laisse paraître…

Technorati Tags: , , ,

FriendsClear, premier service de Banque 2.0 en France

Friendsclear Logo

Le thème du prêt d’argent entre particuliers en France l’obnubile depuis longtemps…

Se définissant lui-même comme “banquier n+1 depuis 1996”…

Acteur très actif du BarCampBank

Banquier discret…

Je suis… je suis… je suis…?? Jean-Christophe Capelli bien sur!!

Jean-Christophe Capelli vient de se lancer dans l’aventure entrepreunariale en créant FriendsClear, un service “Banque 2.0” de prêts de pair à pair (P2PMoney). Pour le moment seul un blog est disponible, permettant de suivre la construction du service. Vous pouvez également y postuler pour le beta test à venir du service.

Bon vent Jean-Christophe! et à bientôt au prochain BarCampBank 🙂

Technorati Tags: , , , , , ,

Une participation obligatoire à Wikipédia pour les élèves et étudiants

Wikipedia Logo

Voilà une idée que je défends depuis des années, une participation “obligatoire” à Wikipédia pour les étudiants du supérieur, et dans le cadre de TPs en classe pour les élèves du secondaire.

Voilà un excellent outil pour motiver et donner confiance en eux aux élèves, tout en leur apprenant la recherche personnelle, le travail collectif, l’esprit de contribution, le goût du savoir.

La France étant proportionnellement douée pour rattraper ses retards qu’elle est capable d’en prendre, serons-nous le premier pays à instaurer officiellement ce travail encyclopédique universel ?

La participation à Wikipedia devrait être obligatoire dans le monde entier pour les étudiants de premier et deuxième cycles, et pour ceux qui préparent un Master” : Steve Fuller dans “L’encyclopédie Wikipedia, notre Moyen Age virtuel

via : “Steve Fuller prône une participation obligatoire à Wikipédia pour les étudiants du supérieur” via Jean-Luc Raymond sur son Twitter.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Technorati Tags: , ,

Soirée “24 hours of Flickr” organisée par Yahoo

Flickr Logo Gamma.Gif.V1.5

Acquis par Yahoo il y a quelques mois, Flickr s’est imposé comme l’un des premiers services de partage de photos en ligne au monde, avec 8,5 millions de contributeurs et 525 millions de photos. Pour célébrer ce succès, Yahoo! a organisé une exposition itinérante à travers l’Europe : « 24 hours of Flickr ».

Jeudi dernier Yahoo France organisait une soirée parisienne “24 hours of Flickr” à la galerie Wanted Paris dans le but, entre autres, de faire connaître un peu mieux son service de partage de photos en ligne flickr.
Ce fut ainsi l’occasion pour Flickr de réunir ses “early adopters”.
Très agréable soirée où on pouvait croiser un certain nombre de visages connus de la blogosphère et de la “net économie”, ainsi qu’une floppée de photographes amateurs, semi-pro et professionnels, tous aficionados de Flickr. Ces utilisateurs très actifs semblent former une communauté très dynamique dont beaucoup se connaissent.

J’avouerais que je n’étais pas un utilisateur de Flickr, ni d’un autre service de partage de photos en ligne d’ailleurs. Alors, je suis allé éplucher un peu le service, regarder les photos de ceux que j’ai pu croiser à la soirée, comprendre comment fonctionnait cette communauté.

J’aime beaucoup l’interface de Flickr, blanche, dépouillée, minimaliste, où l’on identifie très rapidement les différentes fonctions. J’aime la réactivité de l’interface, rapide, franche, intuitive. Très Google en fait… 😮 en plus beau, plus design.

Derrière le simple partage de photos, il y a un minimum d’outils communautaires. On crée des listes d’amis, des groupes, on invite des amis, on commente les photos des autres. Tout cela, ces outils “communautaires” en ligne, était flagrant hors-ligne, dans la vraie vie, en observant à cette soirée les membres de Flickr, les petits groupes, chacun passant de l’un à l’autre, certains se croisant en vrai pour la première fois, c’était très vivant, ça parlait beaucoup photo, voyages, art. Pour un aperçu de la soirée en images, un TAG : flickrlaunchparis

Ce fut pour moi l’occasion de croiser des amis de l’OpenCoffee, Philippe Jeudy, Raphael “Leafar” Labbe, Richard Menneveux, Eric Mathieu, et quelques autres ; faire connaissance de Zoe, Angel, François le peintre, Roberto et son Leica ; et rencontrer enfin Tariq avec lequel nous n’avions qu’échangé par email. Tariq Krim est une figure du Web, un type au parcours rare, le fondateur de Netvibes, quelqu’un d’écouté et respecté, et malgré une starification bien involontaire il reste un garçon simple, doux, accessible, attentif et d’une grande humilité, un exemple à suivre en cette EgoBlogosphère.

Voilà, à part ça, le vin était bon, les petits fours d’excellente facture, Yahoo sait recevoir, sans être pour autant ostentatoire. Oui, Yahoo sait recevoir, les participants du BarCampParis11 en savent quelque chose.

Merci Christophe Pelletier pour l’invitation 🙂

Technorati Tags: , , ,

Le supermarché à la web 2.0

via Fred Destin

Amusante vidéo de l’équipe de Wishood sur le thème du supermarché à la web 2.0. On y retrouve les tags, les commentaires, les reviews, la recommandation, le user generated content, et les Quakr, Buttr… 🙂

Technorati Tags: , , ,

« Les stars de demain »

Ieclub
Demain soir, 26 septembre, je serai présent à la conférence « Les stars de demain » organisée par l‘IE-Club.
Seront présents sur scène :
– Pierre CHAPPAZ, (Fondateur de Kelkoo), Président de Wikio et Co-CEO de Netvibes
– Tariq KRIM, CEO Netvibes
– Pascal LORNE, CEO Miyowa
– Pierre KOSCIUSKO-MORIZET, PDG Priceminister
– Philippe BERNA, Président Kayentis
– Dominique AGRECH, Membre du Directoire XAnge Private Equity
– Marc SIMONCINI, PDG Meetic
– Stephane Boboht, fondateur de Digiplug, et Modelabs

Beau programme…

Si vous y êtes aussi, prenons 5 minutes pour nous croiser, que je sache qui lit ce blog :o)

EPIC 2015

Pour rebondir sur mon vieil article « EPIC 2014, EPIC 2015, l’avenir des médias ?« , voici la vidéo sur YouTube : EPIC 2015 English
Cette version vidéo s’avère bien plus accessible que la version Flash qui est souvent indisponible.

Aujourd’hui, juillet 2006, cette animation prospective a déjà pris un coup de vieux tant les choses évoluent vite. C’est l’occasion de saluer les brillants entrepreneurs et innovateurs qui croient en leurs visions, et savent se projeter dans l’avenir et faire avancer le monde.

C’était au départ une animation flash de 8 minutes réalisée par Robin Sloan et Matt Thompson pour présenter ce que pourraient être les grandes étapes de l’évolution des médias jusqu’en 2014. Robin Sloan et Matt Thompson ont mis à jour leur vision du futur intégrant les événements de l’année 2005. Voici donc EPIC 2015 et le iPod y fait son entrée… 🙂

Chaque semaine qui passe, avec les annonces Google et les rumeurs relayées par les Blogs, ne fait que donner encore plus de sens à ce clip de 8 minutes qui laisse songeur.

Version originale en Flash si cette version vidéo refuse de s’afficher. (Et l’image est bien plus clean).

Pandora

Pandora ou « Comment découvrir de nouvelles musiques que j’aimerais? »

Excellent outil, je trouve Pandora brillamment réalisé. Quelques clics suffisent pour instruire Pandora sur ce que l’on aime écouter et il vous offre à l’écoute des morceaux à découvrir qui s’appuient sur vos goûts. Au fil des écoutes, indiquez si vous appréciez les morceaux écoutés, Pandora apprend ainsi à mieux connaître vos goûts.

Après lui avoir indiqué 5 de mes groupes préférés, ainsi que 3 ou 4 morceaux de mon top 10, et après une trentaine de minutes d’écoute en ayant pointé les morceaux que je préférais, me voici à la découverte d’une multitude de choses que j’aime beaucoup et dont j’ignorais tout jusqu’au nom même du groupe. Et pour chaque morceau on trouve un lien direct pour l’achat sur l’iTunes Music Shop ou Amazon.

Et donc au hasard, trois découvertes :

I Was So Alone : The Rocket Summer
At The Surface : 764 Hero
Hudson Tubes : Robbers On High Street

Interface simplissime, sobre, esthétique.

Pandora c’est ENORME! J’adore.
Voici un outil qu’on aimerait voir intégré à iTunes directement.

Google Base

Google s’attaque aux « bases de données ».

Bases de données, ou simples listes, Google Base va bientôt offrir à chacun la possibilité de référencer ce qu’il souhaite. De sa simple liste d’objets à vendre (sur eBay?), où sa liste de CDs audio soigneusement rangés dans la bibliothèque, à sa base de données généalogique référençant les membres de sa famille sur douze siècles, ou encore sa collection complète de timbres-poste, chacun d’entre nous va pouvoir rendre accessible ce que bon lui semble.

Si l’on regarde d’un peu plus près, on réalise que certains ont des soucis à se faire :

eBay : Ma liste d’objets à vendre sur Google Base + Google Accounts le système de paiement en gestation chez Google + Google Talk pour communiquer entre acheteur et vendeur.

Les sites d’annonces en général, immobilier, etc.) : Google Base + Google Talk
Plus besoin de parcourir 150 sites d’annonces pour acheter une Peugeot 307 d’occasion.
– Je Google « Peugeot 307 »
– Je Google Talk le vendeur pour la négo
– Je Google Account pour l’achat (peut-être pas sur l’achat d’une voiture)

Google Gooooogle

Mise à jour 16/11/2005 : Le service Google Base est en ligne depuis cette nuit : http://base.google.com/

Internet passe de l’Information à la Communication

Les générations se succèdent, l’évolution d’Internet en est le reflet…

Paul Kedrosky dans son post « The Net as Communications vs. Information » relève des points importants qui ressortent d’une étude intitulée « Young blog their way to a publishing revolution » publiée par Guardian Unlimited .

Menée sur la tranche d’âge 14-21 ans, l’étude révèle l’usage que font les jeunes d’Internet.
La génération qui utilisait Internet pour y puiser de l’information laisse place à une génération qui y communique, une génération qui crée son contenu, et qui s’intéresse peu au contenu existant (news, etc.).