Lutte anti-SPAM : Apple Mail et “Signal-Spam”

Signal Spam

Il y a quelques mois, j’avais suivi avec intérêt l’initiative gouvernementale de lutte contre le SPAM : “La lutte contre le SPAM s’organise à la tête de l’État français”.

Mais hélas, la plate-forme nationale de signalement des spams “Signal-Spam” n’offre sur Macintosh, pour le moment, qu’un plug-in pour Mozilla Thunderbird 2.0.

Patrick “patpro” Proniewski a donc compensé ce manque en développant un AppleScript “plug-in” Signal-Spam destiné à Apple Mail. (Pour info je l’utilise sous Leopard sans problème.)

Par ailleurs, il serait bienvenu que Google France et Signal-Spam se rapprochent pour proposer l’intégration de leurs compétences respectives, l’un dans l’identification des SPAMs, l’autre dans la lute contre les auteurs. À défaut d’une telle collaboration, peut-être quelqu’un pourrait-il proposer un plug-in Firefox, s’intégrant à Gmail, et pouvant rediriger les mails identifiés comme SPAM vers Signal-Spam.

Le SPAM est un vrai fléau, je vous encourage à contribuer à la lutte.

Technorati Tags: , ,

Plaxo 3.0 (beta) et le Macintosh

Plaxologo Beta

Il y a quelques semaines j’ai succombé aux sirènes de Plaxo 3.0 (beta), séduit par la synchronisation “universelle” de mon carnet d’adresses et de mon agenda. L’outil est extrêmement prometteur, et fonctionne déjà plutôt bien. Aujourd’hui mon carnet d’adresses local sur mon iMac est synchronisé avec celui de mon PowerBook G4 12“, de mon PC de test, mais surtout avec mes web mails, Gmail, .Mac, Yahoo. De même, mon agenda (iCal) est synchronisé entre mes différentes machines et avec Google Calendar. Une option payante permet aussi la synchronisation avec LinkedIn, et c’est très très intéressant.

Bon, passé mon enthousiasme pour Plaxo, il y a encore un peu de boulot de leur côté :

Tentative d’accès via Safari à la beta de Plaxo 3.0 :

It’s not you, it’s me.

Sorry, the all-new Plaxo doesn’t work with your web browser yet.

We currently support Mozilla Firefox 1.5+ (for Mac and Windows) and Microsoft Internet Explorer 6.0+. (Safari coming soon!)

You can still use Plaxo Online Classic, or for you daredevils, try the new Plaxo anyway.

Ouf, ils supportent Firefox sur Macintosh! Je suis bien attaché à Safari (3.0), mais c’est mieux que rien.

Mais surprise, sous Firefox l’interface bug un peu, c’est très lent et les scholls-bars sont inutilisables. Je drop vite fait un mail au support, et 10 minutes plus tard (oui!!! 10 minutes!!! Grand Bravo Plaxo, 10 minutes c’est beau) la réponse :

Hi Louis,

Thank you for contacting Plaxo Customer Care.

We currently are working on fixing bugs to make Plaxo 3.0 compatible with Firefox and Safari on the Mac. However until that time
we do not support Plaxo 3.0 on the Mac with either browser.

Thank you for your continued patience and
we hope to get this fixed very soon.

Please feel free to contact us, if you have any further inquiries with regards to Plaxo 3.0.

Regards,

Allen

Plaxo Customer Care

Conclusion : Plaxo beta 3.0 sur Macintosh ce n’est pas encore ça, mais Plaxo sait communiquer et assurer un support réactif. J’ai, de fait, confiance en leur capacité et volonté de disposer d’une plate-forme sérieuse.

P.-S. : Les projets de Plaxo semblent aller bien au-delà de ces aspects de gestion globale des carnets d’adresses et calendrier, on parle beaucoup d’un grand réseau social Plaxo. Il y a un moment que je suis convaincu que c’est la direction à prendre pour Plaxo, que ça passe par la création de ce réseau social, ou par l’acquisition de Plaxo par un réseau social majeur.

Mise à jour 05/08/2007 : Lire sur TechCrunch FR : ”Plaxo sur le point de lancer Pulse, son réseau social; les utilisateurs vont ils accrocher?

Technorati Tags:

Soirée “24 hours of Flickr” organisée par Yahoo

Flickr Logo Gamma.Gif.V1.5

Acquis par Yahoo il y a quelques mois, Flickr s’est imposé comme l’un des premiers services de partage de photos en ligne au monde, avec 8,5 millions de contributeurs et 525 millions de photos. Pour célébrer ce succès, Yahoo! a organisé une exposition itinérante à travers l’Europe : « 24 hours of Flickr ».

Jeudi dernier Yahoo France organisait une soirée parisienne “24 hours of Flickr” à la galerie Wanted Paris dans le but, entre autres, de faire connaître un peu mieux son service de partage de photos en ligne flickr.
Ce fut ainsi l’occasion pour Flickr de réunir ses “early adopters”.
Très agréable soirée où on pouvait croiser un certain nombre de visages connus de la blogosphère et de la “net économie”, ainsi qu’une floppée de photographes amateurs, semi-pro et professionnels, tous aficionados de Flickr. Ces utilisateurs très actifs semblent former une communauté très dynamique dont beaucoup se connaissent.

J’avouerais que je n’étais pas un utilisateur de Flickr, ni d’un autre service de partage de photos en ligne d’ailleurs. Alors, je suis allé éplucher un peu le service, regarder les photos de ceux que j’ai pu croiser à la soirée, comprendre comment fonctionnait cette communauté.

J’aime beaucoup l’interface de Flickr, blanche, dépouillée, minimaliste, où l’on identifie très rapidement les différentes fonctions. J’aime la réactivité de l’interface, rapide, franche, intuitive. Très Google en fait… 😮 en plus beau, plus design.

Derrière le simple partage de photos, il y a un minimum d’outils communautaires. On crée des listes d’amis, des groupes, on invite des amis, on commente les photos des autres. Tout cela, ces outils “communautaires” en ligne, était flagrant hors-ligne, dans la vraie vie, en observant à cette soirée les membres de Flickr, les petits groupes, chacun passant de l’un à l’autre, certains se croisant en vrai pour la première fois, c’était très vivant, ça parlait beaucoup photo, voyages, art. Pour un aperçu de la soirée en images, un TAG : flickrlaunchparis

Ce fut pour moi l’occasion de croiser des amis de l’OpenCoffee, Philippe Jeudy, Raphael “Leafar” Labbe, Richard Menneveux, Eric Mathieu, et quelques autres ; faire connaissance de Zoe, Angel, François le peintre, Roberto et son Leica ; et rencontrer enfin Tariq avec lequel nous n’avions qu’échangé par email. Tariq Krim est une figure du Web, un type au parcours rare, le fondateur de Netvibes, quelqu’un d’écouté et respecté, et malgré une starification bien involontaire il reste un garçon simple, doux, accessible, attentif et d’une grande humilité, un exemple à suivre en cette EgoBlogosphère.

Voilà, à part ça, le vin était bon, les petits fours d’excellente facture, Yahoo sait recevoir, sans être pour autant ostentatoire. Oui, Yahoo sait recevoir, les participants du BarCampParis11 en savent quelque chose.

Merci Christophe Pelletier pour l’invitation 🙂

Technorati Tags: , , ,

Safari sous Windows!!

Safari Box
Voici un drôle de pied de nez à l’histoire. Il y a quelques années, Microsoft annonçait l’arrêt du développement (et du support) d’Internet Explorer sur Mac OS, plongeant les utilisateurs dans une relative galère, Internet Explorer étant, à l’époque, le seul moyen d’accéder à bon nombre de sites refusant de considérer tout autre navigateur.
C’était avant l’arrivée de Firefox et l’engouement massif pour ce navigateur Open Source et multiplateformes qui contraint presque tous les sites à veiller à la compatibilité avec cet enfant du libre. Depuis Firefox, les rares sites résistant à Safari passent presque tous sous Firefox.

Aujourd’hui Apple annonce Safari sous Windows, venant sur les terres du traître Internet Explorer, et en lui damant le pion avec des performances 2x supérieures et une ergonomie et une simplicité d’utilisation propre à Apple. Rappelez-vous, Apple n’est pas qu’un fabricant de hardware, Apple est un éditeur de logiciels, et avec un très beau catalogue.

Safari sous Windows fait-il sens ?

  • Il étend l’usage à une deuxième plate-forme, Windows, envoyant un signal fort aux web designers sur l’importance d’un code compatible.
  • Il évite aux web designers sous Windows de tester la comptabilité Safari sur un Macintosh qu’ils ne possèdent pas, les contraignant souvent à renoncer.
  • Il évangélise l’utilisateur Windows à l’Apple touch.
  • Et surtout, le iPhone n’a pas de kit de développement (SDK), pas d’API, le développement d’applications tierces se fait 100% en AJAX sous Safari… Safari Windows devient un stratégique outil de développement pour le iPhone, sans devoir posséder un iPhone…!

Maintenant, quid des plug-ins? Du peu que j’ai comme informations pour le moment, il semblerait que Safari 3 gère les plug-ins pour Firefox/Netscape Windows. Apple a été prévoyant et propose au téléchargement des Plug-ins pour Safari Windows, (Flash, Adobe PDF, QuickTime, Java, Real Player et Windows Media Player). Les plug-ins ne devraient donc pas poser problème.

Quid de Linux ? Safari utilise comme moteur HTML et Javascrip WebKit qui est un projet Open Source. WebKit est dérivé des librairies KHTML et KJS de KDE. WebKit est également utilisé par Nokia pour ses téléphones basés sur S60, c’est le S60 WebKit. Le coeur de Safari existe donc déjà sous Linux intégré à d’autres navigateurs. L’interface très simple et ergonomique de Safari n’est pas prioritaire pour les Linuxien. Safari sur Linux n’a donc que peu d’intérêt, sauf sur Ubuntu peut-être, le Linux orienté grand public.

En tout cas, à peine 2 heures après l’annonce de Safari sur Windows le buzz est colossal, ça Twitte de partout, chacun y va de ses commentaires. Firefox l’a montré en son temps, la sortie d’un nouveau navigateur fait beaucoup beaucoup de bruit, il y a donc de fortes attentes du public en matière de navigateur.

Longue vie Safari! 🙂

Technorati Tags: , , , , , , , , , ,

AIE!! J’ai cassé mon blog

Et voilà, j’ai voulu mettre à jour mon blog avec la nouvelle version 2.1 de WordPress… et là j’ai fait le newbie… un peu pressé… j’ai donc fait une copie sauvage des fichiers et dossiers WordPress en local vers le serveur de mon blog, via FTP, et faisant “replace” comme indiqué, et non “merge”. Seulement voilà… dans le dossier “wp-content” (que j’ai donc écrasé) se trouvait le dossier “uploads’ contenant toutes les photos illustrant les articles….

Ce blog va donc être en chantier, avec des liens brisés et des illustrations manquantes, le temps que je retrouve les images dans des sauvegardes, que je re-paramètre WordPress pour ne plus uploader dans “wp-content”, etc….

Vous m’en voyez désolé…

Opera Mini™, mini prix, mais il fait le maximum!

OperalogoHandspringtreo 650

Jusqu’à présent, j’utilisais l’application Web livrée en standard avec le Tréo 650, et qui se nomme « PalmOne Blazer ». Las de ses lenteurs, déconnections et autres « Receiving… » n’aboutissant à rien, je me suis souvenu qu’Opera avait développé un navigateur dédié aux mobiles et PDAs.

J’ai installé il y peu Opera Mini™ sur mon Tréo 650.
Opera Mini™ est un excellent navigateur.

L’interface est très intuitive et extrêmement adaptée à la taille de l’écran. Je le trouve rapide et efficace. Je n’ai encore que peu de recul, mais je suis conquis.

Opera Mini™ tourne sur une liste impressionnante d’appareils (Alcatel, Audiovox, Benq-Siemens, BlackBerry, Dopod, Generic, LG, Motorola, Nokia, O2, Orange, Palm, Panasonic, Pantech, Qtek, Sagem, Samsung, Sanyo, Sharp, Siemens, Sony Ericsson, i-mate, etc) et il est gratuit.

Technorati Tags: ,

Safari : « AJAX m’a tuer »

SafariAjax
Je suis un fidèle utilisateur de Safari, le navigateur internet de Mac OS X.
J’ai toujours préféré son ergonomie, son design, sa rapidité.
Il m’arrive d’utiliser Firefox pour certains rares sites incompatibles avec Safari. D’ailleurs, lesdits sites sont généralement tout autant incompatibles avec Firefox et c’est Opera qui s’en tire alors généralement bien mieux.

Mais voilà qu’AJAX se fait de plus en plus présent. AJAX, ou Asynchronous JavaScript And XML (« XML et Javascript asynchrones »), est un acronyme désignant une méthode informatique de développement d’applications Web. De plus en plus de sites font appel à cette méthode de programmation qui apporte bon nombre d’avantages en matière d’ergonomie, de réactivité, et de fonctionnalité.

AJAX c’est très sympa, mais ça sollicite beaucoup les navigateurs, notamment leurs interpréteurs DOM et JavaScript (dont l’objet XMLHttpRequest a un rôle clé).

Depuis un moment je trouve Safari lent. Plus un site exploite AJAX et plus Safari se traîne. J’utilise désormais Google Reader comme agrégateur de mes flux RSS et c’est là que j’ai pu mesurer la différence avec Firefox (version 2.0 beta). C’est le jour et la nuit. Safari est donc beaucoup plus lent que Firefox sur les sites utilisant AJAX.

David Hyatt, qui fut un développeur de Mozilla, est le développeur principal de Safari. C’est lui qui fit de Safari le premier navigateur à passer le test Acid 2. J’espère que l’excellente équipe qui a développé Safari a conscience de ce problème et compte s’y attaquer. Cette équipe a fait un excellent travail en collaboration avec le moteur de rendu libre KHTML (produit par le projet KDE), faisant de Safari, à l’époque, l’un des navigateurs les plus rapides.

En attendant : Safari 0, Firefox 1

Technorati Tags: , , ,

Google Reader évolue considérablement

Googlereader
En matière de lecteurs de flux RSS ou « agrégateurs« , j’ai longtemps utilisé les fonctions intégrées à Safari. J’avais créé dans la barre de signets un dossier pour chaque groupe de flux, « Infos », « Mac », « Tech », « Veille », « VC’s » etc. puis placé dans chaque dossier les flux eux-mêmes. Safari affiche alors avec chaque nom de dossier le nombre de nouveaux articles, idem pour chaque flux individuel. Ainsi d’un simple coup d’oeil j’étais alerté de l’arrivée de nouveaux articles, et d’un clic les lisais.
Le nombre de flux croissant, et mes besoins de gestion des articles se faisant plus précis, j’ai testé puis adopté Endo le cousin de l’excellent Ecto. Endo est séduisant et s’avère un logiciel prometteur. Je l’utilise au quotidien, mais il ne répond pas à mes besoins en terme de mobilité, pouvoir passer d’une machine à une autre sans perdre le fil des flux lus ou à lire. Endo intègre bien un système de synchronisation nommé « Attention », mais ça passe par l’upload/download automatique d’un fichier de configuration qui garde trace des articles lus. La méthode est archaïque, un peu longue en pratique, et pas multiplateforme.

J’utilisais donc, en parallèle d’Endo, l’agrégateur en ligne Bloglines. De tous ceux que j’avais testés c’est celui qui me semblait le plus adapté à mes besoins.

Il y a quelques jours, j’ai appris que Google Reader venait d’être mis à jour. Je l’avais testé à sa sortie, mais trouvé vraiment trop sommaire. Eh bien la nouvelle version est absolument géniale! Je n’ai pas le temps de refaire le tour de tous les agrégateurs en ligne pour suivre leur évolution, mais une chose est sûre, j’utilise désormais Google Reader avec grand bonheur.

J’ai importé en un clin d’oeil mes flux RSS. J’utilise Google Reader en mode d’affichage « only list updated« , ce qui s’avère bien plus confortable quand on a plus d’une centaine de flux. Mais surtout, merci AJAX, il y a l’option « Scroll tracking : In expanded view, mark items as read when you scroll past them. » qui permet que les articles se cochent automatiquement comme lus au fur et mesure que l’on fait défiler l’affiche pour les lire. Et, cerise sur le gâteau, dès qu’on arrive vers le bas de la page, Google Reader charge automatiquement les articles suivants. On navigue ainsi extrêmement facilement et naturellement dans les articles d’un flux, qu’ils soient non lus, à lire, récents, moyennement récents ou carrément très anciens.

Google Reader bravo! J’ai adopté.
Je regrette juste l’absence d’une recherche intégrée… contextuelle… étonnant non pour Goooooogle?

Et pour couronner le tout, il y a Google Reader pour téléphones mobiles. Je peux donc me tenir informé avec mon Tréo 650 quand je suis en déplacement.

Technorati Tags: , , , , , ,

Ma « boutique » en ligne avec aStore?

aStore powered by Amazon

Je cherchais un moyen de référencer les livres que j’ai appréciés et que je souhaite recommander aux lecteurs de ce blog. J’avais tenté de faire un référencement moi même, à la main : trop pénible. J’avais testé quelques plug-ins tiers pour WordPress (le logiciel utilisé pour créer ce blog) mais rien de bien convaincant.

Finalement, une solution arrive par Amazon.com qui, à travers son excellent programme d’affiliation « Associates » vient d’ouvrir en beta le service « aStore ». En 5 minutes une mini boutique est créée avec les produits qu’on souhaite promouvoir. Ça vient d’ouvrir en beta, on est pour le moment limités à 9 produits et on n’a pas accès aux produits du site français (livres francophones notamment). Il me faut aussi de mon côté modifier des éléments de mon template WordPress pour que la boutique s’affiche sans être tronquée à droite… et là j’avoue je n’y connais pas grand-chose en PHP et encore moins en CSS.

Voici donc ma boutique 🙂

Je vais suivre ça de près, l’idée me plaît et me semble prendre la bonne direction.

Je suis également de près Zlio de Jeremie Berrebi. J’avais crée un « mon Zlio » à l’époque de la beta, mais je n’étais pas très convaincu. Aujourd’hui Zlio évolue, se repositionne et devient ZlioShop. Je ferais une petite note à ce sujet bientôt.

Skype : pas très propre le code

Skype
J’étais passé à côté, mais je viens de tomber dessus.
Deux ingénieurs d’EADS ont décortiqué, désassemblé, fait du reverse engineering, pour comprendre ce qu’il se passe dans les entrailles du logiciel Skype, qui, je le rappelle, est une technologie propriétaire et ne reposant pas sur des standards.

Je n’ai pas le temps d’expliquer, d’autres le prendront ou l’ont déjà pris. Mais ce n’est pas très beau tout ça, pas propre, et pas vraiment dans l’esprit des développements aujourd’hui. Si vous lisez l’anglais, même sans connaître quoi que ce soit à la programmation, la lecture est intéressante.

L’étude de Philippe BIONDI et Fabrice DESCLAUX « Silver Needle in the Skype« .

Feedblitz

…Très pratique pour recevoir par e-mail les mises-à-jour de Blogs qu’on suit de près.

Feedblitz permet aux visiteurs d’un site de s’y abonner en recevant un e-mail lorsque le contenu du site évolue. Feedblitz utilise le feed RSS du site.
Très pratique pour recevoir par e-mail les mises à jour de Blogs qu’on suit de près.

Côté webmaster ou « blogmaster » on dispose d’un petit bout de code à insérer simplement dans les templates du site.