HSBC et création d’entreprise, l’erreur de casting ?

hsbc_logo.gif

Comme vous l’aurez constaté, je ne blogue plus depuis plusieurs mois, accaparé par le lancement de ma nouvelle entreprise : Fair Play Interactive.

Aujourd’hui je vais à la fois prendre le temps d’un post, et mettre de côté ma charte parfois trop politiquement correcte…!! Je n’aime pas trop râler, je me préoccupe plus de mettre en avant ce qui fonctionne très bien, ceux qui poussent le respect, que passer mon temps à pointer du doigt l’incompétence. Aujourd’hui, je déroge, et il m’apparaît finalement important de partager certaines mauvaises expériences, puisse cela servir à d’autres.

Aujourd’hui donc, HSBC !!

La goutte qui fait déborder le vase : deux mois et demi pour un dossier de PCE (Prêt à la Création d’Entreprise / OSEO) et toujours aucune nouvelle.

Historique :

  • 29/10/08 Je demande à HSBC la procédure à suivre chez eux pour constituer un dossier PCE (Il est obtenu soit directement auprès de votre banque).
  • 31/10/08 « Concernant la demande de PCE chez OSEO, nous pouvons nous occuper directement de l’instruction de votre dossier auprès d’OSEO. Je prends contact avec eux lundi matin et je vous appelle juste après.« 
  • 18/11/08 Sans nouvelles, je relance.
  • 28/11/08 Toujours sans nouvelles, je relance.
  • 01/12/08 « J’ai fait le nécessaire auprès d’OSEO avec qui nous avons rendez-vous demain matin à l’agence. Je vous appellerai en fin de matinée. »
  • 04/12/08 Sans nouvelles, je relance.
  • 08/12/08 Toujours sans nouvelles, je relance profitant de l’actualité : « HSBC has announced the establishment of a $5 billion (£3.4 billion) global fund to lend money to small and medium-sized businesses affected by the credit crunch » !!!!.
  • 08/12/08 « Un dossier a été envoyé chez OSEO pour Fairplay Interactive. Je relance ce matin notre correspondant chez eux et vous tiens informé dans l’après-midi« 
  • 08/12/08 « Nous avons préparé le dossier en concertation avec OSEO. Il nous faut le montant que vous souhaitez, l’objet du prêt qui sera indiqué dans l’acte, et un plan de trésorerie succinct de vos investissements de démarrage. A réception de ces éléments, c’est nous qui montons l’ensemble directement à l’agence.« 
  • 15/12/08 Nous envoyons l’ensemble des documents mis à jour par rapport à octobre.
  • 19/12/08 Sans aucun retour, je leur demande si tout est complet, s’il ne leur manque rien.
  • 09/01/08 N’ayant pas réussi à les joindre une seule fois au téléphone, ne retournant aucun de mes appels, je leur adresse un mail exprimant mon profond mécontentement.

A ces échanges mails s’ajoutent de nombreux appels téléphoniques de ma part, sans jamais pouvoir joindre mes interlocuteurs, laissant systématiquement des messages, aucun appel retourné.

A ce stade j’ignore où en est le dossier, ni même s’il est entre les mains d’OSEO, mais en tout cas HSBC ne daigne m’informer ni même retourner mes appels.

Tout ceci ponctué de « Je vous appelle lundi », « je vous appelle demain », « je vous tiens au courant », des paroles toujours restées sans actes.

Tout ceci est ubuesque, mais surtout pas très professionnel.

Je n’ai rien contre HSBC, j’appréciais même fortement nos sincèrement très sympathiques interlocuteurs que sont/étaient le Directeur de l’agence et le Directeur Adjoint. Il s’agit de plus d’une belle agence entreprises, plutôt réputée et « haut de gamme »…! Quel gâchis.

Peut-être sommes-nous trop petits ? Mais il fallait nous le dire et nous inviter à nous adresser ailleurs.

J’ai surtout le sentiment que la nature de notre projet d’entreprise et la levée de fonds en cours intéressaient beaucoup notre agence, mais que la phase de démarrage et les premiers mois d’activité les excitent beaucoup moins.

HSBC est plus motivée à gérer des fonds levés, proposer des avances sur subventions, avances sur CIR (Crédit Impôt Recherche), et toutes formes d’affacturages sur des grands comptes, que d’accompagner le démarrage d’activité d’une startup…!!!!

Une startup a besoin d’être très réactive, elle avance vite, doit s’adapter à un environnement en constante évolution, elle doit pouvoir saisir très rapidement les opportunités de business qui se présentent à elle, et elle a besoin d’être entourée de partenaires qui comprennent cela et l’accompagnent efficacement.

HSBC : Fail !

Mise à jour 12/01/09 : J’avais un petit doute, mais on me confirme bien que pour les prêts PCE, Oséo ne reçoit pas de dossier, ce sont les banques qui ont une délégation de décision pour ce type de prêt. Les banques ont accès à un extranet qui leur permet de faire un PCE couplé à leur prêt bancaire. Il n’y a aucun lien avec OSEO. Tout est géré côté banque. Il est bon de préciser qu’OSEO peut garantir le prêt bancaire jusqu’à 70%, ce qui facilite beaucoup son obtention.

Mise à jour 16/01/09 : Premier signe de vie d’HSBC aujourd’hui, appel téléphonique d’un de nos interlocuteurs, exactement une semaine après mon mail. Discussion courtoise, excuses, démarches constructives, réaffirmation de leur volonté de nous accompagner. Le prêt est validé côté HSBC, avis transmit à OSEO qui répond généralement sous 48H, verdict mardi prochain. C’est tellement agréable d’avoir un interlocuteur.