Tous Comptes Faits

Argent

J’ai depuis très longtemps géré mon budget personnel à l’aide de logiciels.
Ce fut d’abord, il y a longtemps, sur mon Apple II, le logiciel VisiCalc de Dan Bricklin, l’ancêtre des tableurs. Puis ce fut MultiPlan, le premier tableur de Microsoft, très largement inspiré de VisiCalc… toujours sur mon Apple II, avant de passer à l’excellent Budget Familial, logiciel dédié à la gestion personnelle, édité par Version Soft. Utilisateur comblé de Budget Familial sur Apple II (devenu un Apple II GS entre temps), j’y suis resté fidèle très longtemps bien que très tôt le Macintosh ait rejoint mon Apple II sur le bureau.

Pour faire un peu d’histoire, Microsoft porta MultiPlan sur Macintosh, en 84, en faisant ainsi le premier logiciel Microsoft disposant d’une interface graphique. En 1985 Microsoft sortit Excel sur Macintosh, successeur de MultiPlan repensé pour exploiter la richesse d’une interface graphique et non plus texte (les utilisateurs de PC durent attendre 1987 pour voir Excel débarquer sur le jeune Windows).

En 1995, j’ai, non sans émotion, abandonné Budget Familial et l’Apple II GS, poussés dans leurs derniers retranchements. Je suis passé à Self Budget de Joël Bernard, édité par Compose Tel, un excellent logiciel qui tournait sur le Macintosh. Quand Compose Tel a fermé boutique Self Budget a semble-t-il été racheté par Ciel, l’éditeur de logiciels de compta, et devint Ciel Budget. Je suis donc passé à Ciel Budget et l’ai utilisé jusqu’en 2000… 2000 et pas après, car Ciel Budget n’a jamais été suivi par l’éditeur et n’a pas franchi le cap du nouveau millénaire et de son légendaire bug.

2000 fut une année très chargée pour moi. Cryo Networks, société dont j’étais le directeur de production, se développait très rapidement, nous travaillions à l’introduction en bourse, l’équipe est passée de 15 à plus de 100 personnes. A cette époque, je n’avais pas une minute pour gérer la moindre question perso. Avec la démission de Self Budget, j’ai arrêté de suivre mon budget perso. Fin 2002, quand j’ai retrouvé une vie privée, j’ai repris en main mes comptes sous Excel, retour au tableur comme au bon vieux temps. Aujourd’hui encore je bricole avec mes petits tableaux, et vendredi j’ai craqué, j’ai décidé de reprendre un logiciel ad-hoc.

Après une petite étude des solutions existantes sur Mac, et la lecture de nombreux forums, mon choix s’est arrêté sur le logiciel « Tous Comptes Faits » d’Innomatix, « TCF » pour les intimes :

  • La majorité des témoignages donnaient TCF en tête.
  • Ciel Comptes Personnels n’a pas de version démo téléchargeable, et la fiche produit n’est visible que sous Internet Explorer PC…
  • Les autres logiciels semblent bien moins aboutis et moins stables.

Je voulais tester avant d’acheter et j’ai donc téléchargé la version démo de Tous Comptes Faits. J’installe, je lance, et là, surprise : « Vous avez dépassé la période d’évaluation et devez commander une licence« . Je réalise alors qu’une version démo était préinstallée sur le Mac et que j’avais du la lancer une fois il y a longtemps. De nature optimiste, je me dis qu’il y a forcément possibilité de réinitialiser la démo. Non, ce n’est pas prévu! Je supprime alors les fichiers de préférences et toute trace du logiciel, mais ça n’y change rien, les sagouins d’Innomatix doivent utiliser un fichier caché quelque part! Quel intérêt de ne pas permettre la réinitialisation d’une démo??!!

Je me calme mais fais l’enfant gâté. Je veux un logiciel de gestion personnelle, marre d’Excel, je veux un rapprochement automatique en-ligne des écritures. Je retourne sur le site d’Innomatix et je trouve, bien visible, un « ACHETEZ MAINTENANT. Paiement sécurisé. »

Ô joie. Ô Internet. Proposeraient-ils l’achat dématérialisé, le téléchargement du logiciel? Ô bonheur de l’achat impulsif. J’amorce la procédure d’achat avec méfiance, attention et espoir, quand surgit un :

Frais de port et d’emballage :
Les frais de port et d’emballage sont de 7€ pour la France et de 16€ pour les dom-tom ou l’étranger. Vous pouvez choisir aussi de télécharger les logiciels et recevoir les numéros de licence par mail.

Je saute de joie, je bénis la dématérialisation, Ô joies de l’achat impulsif, j’achète, je paie sur le champ, je suis heureux, nous sommes vendredi soir, je vais avoir là tout de suite maintenant mon logiciel.

COMMANDE TRANSMISE
Votre commande a été transmise au service commercial de Innomatix.
Elle sera traitée dans les meilleurs délais, aux heures d’ouverture de la société, soit du lundi au vendredi, de 9h aÌ€ 18h.
Votre numéro de commande est : xxyyzz
Merci de rappeler cette référence dans toute correspondance relative à votre commande.
Innomatix vous remercie de l’intéreÌ‚t que vous portez aÌ€ ses produits.
Le service commercial.

???? !!!! ???? !!!!
AH LES CONS !!!!!
Je rêve!! Leur gestion des achats dématérialisés est manuelle…!!!
Je vais les fumer!!!!!
Ô joies de l’achat impulsif…